Coupe Menstruelle avis

L’évolution des protections hygiéniques à travers les âges

Le temps a bien changé notre style de vie. D’un point de vue pratique, on est maintenant mieux accompagnés et avec des matériels que nous espérons durer encore des années. Mais plus habiles comme nous sommes, les hommes ne sont jamais satisfaits de leur invention. Alors, on va d’abord profiter du présent et choisir les méthodes qui s’adaptent à notre vie.

Il y a longtemps, les femmes se plaignent de cette mauvaise odeur qu’elles dégagent au cours de sa règle menstruelle. Dans la plupart du temps, cette odeur désagréable vient de la serviette hygiénique ou du tampon que nous utilisons. Bien plus souvent, ces produits contiennent des composants chimiques qui se détériorent à force qu’elles s’imbibent de sang, mais aussi le risque de fuite, et la plus dangereuse est la lésion qu’elles provoquent. Donc plus rassurant et protecteur, on a inventé la coupe menstruelle.

Si on en parle un peu de ce sujet tabou

vagin santeOui, à l’époque, une femme indisposée ou en règle est considérée comme une femme impure. Durant ce moment-là, elle est affligée à toute sorte de sacrifice pour éviter que les malheurs s’abattent sur les autres. Pour ceux qui ne savent pas encore, les règles sont des phénomènes naturels chez une femme normale.

Elles sont les signes de maturité de la femme prête à enfanter. Mais revenons à notre coupe menstruelle qui datait déjà des lustres, comme indique cette page, avec une histoire bien détaillée en tableau. Devenu célèbre, le port de la coupe est une marque d’hygiène, puisqu’on ne découvre plus de débris de tampons et de serviettes hygiéniques dans les poubelles, mais qui peuvent aussi boucher les lavabos et fosses.

Les coupes menstruelles sont lavables et se rangent discrètement dans son sac pour une prochaine utilisation. Là encore, cela affine le côté économique, car on n’achète plus des serviettes hygiéniques ou des tampons à chaque mois. Le prix de la coupe est aussi bien raisonnable, avec 30 euros au max, pour une durée de quelques années. Mais ceci dépend de son entretien, dont voici quelques astuces d’utilisation de la coupe menstruelle.

 

L’hygiène est toujours en vue

docticup testAvant d’utiliser la coupe menstruelle, il est important d’entamer un lavage intime à votre habitude qui peut être accompagné par du gel ou du lubrifiant. Ensuite, laver la coupe et la sécher avant de la ranger ou l’utiliser. Pour l’insérer convenablement, il faut la plier de toutes les manières qui soient, mais pour que la coupe dispose d’une taille réduite afin de faciliter son insertion. On peut la plier en une seule main, tandis que l’autre s’occupe de bien ouvrir les grandes lèvres.

  • Vous devriez être bien à votre aise pour ce travail de délicatesse, sinon les muscles du vagin ne sont pas si faciles à dompter. Si c’est nécessaire, vous pouvez toujours utiliser un lubrifiant, car le sec est un peu inconfortable. On l’insère en penchant vers l’arrière pour bien canaliser sa position, et si la languette est un peu longue, vous pouvez la couper, mais pas trop courte, car il serait ensuite difficile de l’enlever.
  • La coupe menstruelle peut rester dans le vagin durant 12 heures, donc une fois chez vous, vous pouvez la retirer et la vider dans le lavabo, puis, la rincer à l’eau avant de la remettre pour une bonne nuit tranquille. Pour les femmes qui ont une règle abondante, elles peuvent la retirer tous les 4 heures, le temps d’uriner, et toujours passer à l’eau avant de la remettre. Si vous êtes dans l’inconfort pour les toilettes, en voyage par exemple, vous pouvez emmener une bouteille d’eau et la rincer délicatement avant chaque usage.
  • Pour vous donner une idée du choix de la marque, voici une petite sélection d’après notre test. La marque leader est la Docticup avec ses deux modèles, suivie de FleurCup, Lunacopine, CozyCup, Softcups, Claricup, Dutchess, Mamicup, Intima, Sileu modèle sport, Athena Cup, MissCuo, Ladycup, et Be’Cup, une coupe disponible dans les grandes surfaces et qui mérite aussi une découverte.