J’ai retrouvé mon ex ! Voici comment j’ai fait

Récupérer son ex est un vrai challenge pour beaucoup de personnes. Pour moi, cela s’est passé plutôt bien. Laissez-moi vous raconter mon histoire.

Une rupture sans explication

Mon monde s’est écroulé pendant ces vacances d’été lorsque sans aucune raison apparente, mon petit ami de deux ans m’annonce qu’il veut mettre fin à notre historie. J’ai cherché à comprendre pourquoi il a pris cette décision mais en vain. Bon, après quelques nuits à pleurer et à me lamenter sur mon sort, je décide de prendre les choses en main. Je veux récupérer mon ex parce que je l’aime encore. Tant pis s’il s’est comporté comme un goujat en me laissant tomber de cette manière. Je décide de le séduire.

La bonne vieille méthode de silence radio

Cette fois, je ne veux rien laisser au hasard donc je prépare soigneusement mon coup. J’ai fouillé l’internet et j’ai écumé les forums pour trouver une technique efficace pour retrouver mon ex. Je suis tombée sur plusieurs conseils dont le plus classique qui consiste à passer par la case silence radio. Je me suis dit, puisqu’on en parle tant, peut-être que c’est parce que ça marche. Après tout, pourquoi pas. Entretemps, ce que j’ai oublié de vous raconter, c’est que pris de remords peut-être (dans mes rêves diront certains), mon ex a pris l’habitude de m’appeler une ou deux fois par semaine pour demander de mes nouvelles. Si au début de la séparation, j’avais tendance à vouloir ramener la conversation sur la cause de notre séparation, j’ai appris à soigneusement éviter le sujet et de paraître détaché. Puis, un beau jour, je décide d’éteindre mon téléphone. Qui a dit qu’aujourd’hui on ne peut pas vivre sans téléphone ? Moi si, pendant deux semaines, j’ai résisté à la tentation d’allumer mon téléphone au milieu de la nuit. Au bout de cette période, je l’ai rallumé et devinez quoi, au moins 20 appels en absence s’étaient affichés. Et vous avez deviné qui a appelé autant. C’est le moment de passer à la vitesse supérieure et j’ai décidé de l’appeler. Je lui ai proposé un rendez-vous dans un centre commercial et il s’est empressé de venir. Depuis, on ne s’est plus quitté. Du moins jusqu’à aujourd’hui.